Vie communale
Vivre à Sainte Croix-Hague
Tourisme et culture
Social et Informations pratiques
Foire aux questions
Foire aux questions > Foire aux questions

Fibre optique

Concernant le courrier Manche Numérique reçu dernièrement, Il ne s'agit pas de fournisseurs nationaux comme prévu ?

En effet, aux réunions d’informations de Manche Numérique, il avait été sous entendu que plus il y aurait de demandes de pré-raccordement, plus cela inciterait les « grands » opérateurs à venir sur notre territoire, malgré le nombre important de demandes remplies, ces « grands » opérateurs ne seront pas là pour le début de l’exploitation de la fibre chez nous.

En ce qui concerne les 400€ cités dans le courrier, ce tarif sera appliqué qu’aux personnes qui ne voudront installer que la prise  (en attente des autres opérateurs ou pour donner de la plus value a leur maison pour la vendre, etc.)

Pour simplifier, maintenant nous avons trois options :

- 50€ de raccordement et prendre un des opérateurs cités.

- 400€ de raccordement et ne pas prendre d’opérateur fibre.

- 0€ et ne pas donner suite à la demande de pré-raccordement.

Il faut savoir que plus il y aura de personnes à partir de l'adsl vers la fibre de Manche Numérique, plus cela incitera les "grands" opérateurs à venir sur le réseau. Si ce réseau leur fait une concurrence importante, ils verront sous un jour nouveau leur entrée sur la fibre dans la Manche.

Toutes les réclamations doivent être remontées à Manche Numérique

Mail : contact@manchenumerique.fr

Comment va se passer concrètement le raccordement des abonnés à la fibre optique ?

Suite à notre page sur la fibre optique, beaucoup de personnes rencontrées se posent des questions au sujet du raccordement à la fibre optique.

Nous allons tenter de répondre à ces questions, sachant que les raccordements se feront bien souvent au « cas par cas »

 L'objectif est simple, amener la fibre optique (en fait un câble constitué généralement de deux fibres) du Point de Branchement Optique (P.B.O.) situé sur la voie publique (en chambre en souterrain ou accroché en aérien à un poteau) jusqu'à proximité directe de votre prise de télévision principale, généralement dans votre séjour, où sera posée votre Prise Terminale Optique (P.T.O.).

Quelques schémas de raccordement les plus courants:

Qu'est ce qui est compris dans les 50 euros cités dans la demande de pré-raccordement ?

Si vous avez fait une demande de pré-raccordement, vous ne paierez rien de plus que les 50€ forfaitaires, sinon, en moyenne le coût raccordement d'un pavillon se situe aux alentours de 300€ (mais reste très variable fonction de la longueur de fibre à tirer)

Ce tarif de 50€ sera sous conditions d'un abonnement auprès d'un fournisseur d'accès à internet (FAI), voir délibération de Manche Numérique du 20 novembre 2015

La demande de pré-raccordement ne vous engage pas, vous pouvez abandonner ce projet tant que les travaux ne sont pas faits ou si vous rencontrez un gros problème technique qui empêche le raccordement.

 

Donc dans le cas d’une demande faite de pré-raccordement, l'intervention comprend la longueur de câble bi-fibre nécessaire (non limitée) sur le domaine public et dans votre propriété. L'aiguillage et son tirage du P.B.O. jusqu'au point de pose de la prise. La Prise Terminale Optique en elle-même et sa pose au mur (en saillie), les soudures côté P.T.O. et côté P.B.O. ; sur le cheminement de la fibre en intérieur, les percements des cloisons du point de pénétration dans le logement et jusqu'à l'emplacement de pose de la prise optique sont également inclus.

 

Ne sont par contre pas inclus dans ce raccordement au tarif forfaitaire, tous travaux supplémentaires qui pourraient s'avérer nécessaires sur votre terrain et dans votre logement : dégagements de fourreaux obstrués dans les parties privatives, tranchées et pose de nouveaux fourreaux, percements de dalles ou terrasse pour l'accès aux regards et aux fourreaux, création d'installations enterrées ou encastrées, poses/démontages/remontages de plinthes et goulottes, pose d'une prise électrique ou toute autre installation à proximité de la P.T.O., ou toute autre action à mesure purement esthétique.

 

Pour ne pas avoir de surprises, libre à vous de préparer cette intervention

 - Réfléchir sur l’emplacement de la P.T.O. ,

 - A l’extérieur, repérer le futur cheminement du câble dans les regards et fourreaux téléphoniques, (éventuellement en poser)

 - Idem à l’intérieur, pour éviter le passage des fils en apparent collés le long des plinthes, repérer les gaines ou goulottes existantes pouvant servir, ou en prévoir.

Pour les bricoleurs qui tiennent à se lancer, voici quelques matériaux utilisables et conseils de base.

Pour les gaines ou fourreaux en extérieur/souterrain : prévoyez un diamètre de section de 20 mm minimum (le câble bi-fibre est de 7 mm) ; ne faites jamais d'angle droit, évitez les parcours tortueux, allez au plus droit, limitez au strict minimum les coudes et virages, dans le cas où c'est nécessaire prévoyez un rayon d'une vingtaine de centimètres ou plus pour que l'aiguille puisse y circuler sans encombre, ne faites pas de portion trop longue (ou alors prévoyez des regards). Ne recouvrez pas les tranchées avant l'intervention. Privilégiez les matières rigides dont l'intérieur est lisse : tubes IRL (en PVC) sans angles droits, tubes PEHD semi-rigides (ou polyéthylène) assez communément utilisés pour l'alimentation en eau (avec une "bande bleue") ; ce type de matériel facilement trouvable en grande surface de bricolage convient parfaitement pour la fibre (même si identifié différemment pour celle-ci, le plus souvent par une "bande verte").

En intérieur, la fibre est généralement collée en apparent le long des plinthes. Si vous tenez à réaliser une installation plus esthétique ou moins apparente, prévoyez d'avance vos propres goulottes (16 mm de section minimum), laissées libres, ouvertes et facilement accessibles ou un passage en cloison via des gaines type ICTA (20 mm de diamètre minimum) libres et déjà aiguillées sans angle droit, ni courbe prononcée, ni grande longueur, en prévoyant des accès et, à la sortie près de la future P.T.O., une boite encastrée pour faciliter le tirage et les manipulations. La P.T.O. peut être aussi directement vissée directement sur une boite encastrée (type électrique pour interrupteur ou prise standard) de 65-67mm de diamètre (afin de n'avoir aucune partie du câble en apparent), les visses pour le boitier doivent être disposées sur l'axe vertical (en haut et en bas).

Si le chemin ainsi préparé convient, les intervenants le suivront sans aucun doute volontiers pour y tirer la fibre.

Comment va se dérouler l'intervention ?

D’après ce que l’on peut voir sur certains sites, le raccordement va se dérouler en plusieurs étapes :

- la détermination du cheminement de la fibre : choix de l'endroit où sera posée la P.T.O., détermination du point de pénétration dans votre logement, localisation de votre adduction depuis la chambre de raccordement, chemin le plus simple et le plus rapide pour tirer la fibre de celle-ci jusqu'à votre prise ; recherche de tous les regards et accès intermédiaires aux fourreaux et gaines existants le long du parcours.

- l'aiguillage : l'équipe tente de passer une aiguille tout le long de ce cheminement jusqu'au point de pénétration de votre fourreau dans votre propriété ; c'est l'étape critique durant laquelle, si un fourreau n'est pas praticable, vous saurez où "ça coince".

- la création des points de traverse en intérieur : une fois en intérieur, le technicien prépare le cheminement le long des pièces à traverser, procédant à des percements de cloisons/plafonds à traverser si nécessaire.

- le tirage : une fois l'aiguille passée, le technicien y a accroche le câble bi-fibre et procède à son tirage (jusqu'au point de pénétration et jusqu'à la P.T.O. si les fourreaux arrivent jusque là) ; en l’absence de fourreaux et dans certains cas, la fibre peut être agrafée en façade ou le longs de murs extérieurs.

 - la pose de la fibre en intérieur : la fibre sera dégainée de sa gaine extérieure et apparaitra ainsi sous forme d'un câble blanc plus discret collé ou agrafé le long des cloisons jusqu'à la prise optique.

- la pose de la prise terminale optique : la fibre sera dégainée de sa gaine intérieure, laissant apparaitre les deux fibres qu'elle contient, une soudure sera réalisée (à l'aide d'une soudeuse optique) aux connecteurs de la P.T.O. ; celle-ci sera installée sur le mur et la fibre en surplus sera lovée (enroulée) dans la cassette intérieure de la prise.

- le test d'éclairage : l'installation de votre fibre sera testée, depuis votre logement jusqu'au point de raccordement côté réseau public ; la soudure des fibres au niveau du boitier de dérivation optique sera réalisée le plus souvent lors d'une seconde intervention (commune avec les foyers environnants raccordés sur ce même P.B.O.).

Doit-on laisser ou retirer l’ancien fil du téléphone ?

Entre le moment ou l’on vous posera la fibre et son raccordement définitif au réseau, il pourra se passer un certain laps de temps (en jours, voir semaines) alors il semble préférable de conserver son installation cuivre avec son abonnement (tout au moins jusqu'au fonctionnement de la fibre).

Si on rencontre des problèmes de passage de la fibre dans les gaines, on serait tentés de se servir des « futurs » anciens fils du téléphone comme tir-fils pour le passage de la fibre, pourquoi pas, mais un petit conseil, repassez un câble neuf de téléphone en même temps que celui de la fibre, car votre ancien câble ne supportera peut être pas tout ces tirages répétés.